Auteur Sujet: N°16 : Organisation de la mafia locale  (Lu 1420 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Lady Lyndis

  • - COMPTE PNJ. NE PAS MP. CONTACTEZ PLUTÔT LES ADMINISTRATRICES. -
  • PNJ(s)
  • Messages: 77
  • Maîtresse/esclave de: L'île toute entière
  • Sexe du perso: Femme
N°16 : Organisation de la mafia locale
« le: 27 février, 2015, 22:41:58 »
La mafia de l'île, comme toute organisation, possède sa propre hiérarchie et ses groupes internes. La classification des mafieuses suit donc le schéma suivant :


La parraine donne directement ses ordres à son bras droit (la sous-boss), qui les divise en fonction des groupuscules. Ainsi, les mafieuses se trouvent chacune dans l'une des trois catégories : Nettoyeuses, commerçantes ou médecins.

  • Les nettoyeuses, comme le nom l'indique, font le sale boulot. Elles peuvent être sous-classées en deux catégories : Les tueuses et les maîtresses d'arme. Les tueuses exécutent les cibles jugées trop gênantes et/ou bavardes par la parraine et/ou son bras droit, et sont les plus endurantes. Les maîtresses d'arme quant à elles sont celles qui permettent à la mafia de répondre par la force, en armant les mafieuses notamment.
  • Les commerçantes gravitent autour de l'argent sale qu'elles rapportent à la mafia. Elles aussi sont divisées en deux "classes" : Les marchandes, qui possèdent une boutique ou un magasin et agissent pour blanchir l'argent de la mafia ; et les vendeuses de rue, qui sont en charge de vendre tout ce qui est drogue ou corps (la mafia ayant aussi ses prostituées) et se fondent dans la population.
  • Les médecins pour terminer sont globalement des infirmières. Elles ont toutes des compétences médicales plus ou moins conséquentes, puisque ce sont elles qui soignent les mafieuses avec ou sans anesthésie. Bien entendu, vu qu'elle ne sont pas forcément de "vrais" médecins, elles ne possèdent pas de médicaments sauf si elles en ont volé ; cependant, elles sont aptes à les droguer suffisamment pour qu'elles ne ressentent rien. C'est également dans cette branche que se trouvent les laborantines opérant pour la mafia, et qui se chargent de la synthétisation ou création de drogues par exemple.
Bien entendu, il existe différents intermédiaires entre chacun de ces groupes. De ce fait, la personne de contact entre les nettoyeuses et les commerçantes se nomme Towton ou voie de la poudre. Le contact entre les commerçantes et les médecins se nomme Nanqueen, un jeu de mots pour rappeler le traité de Nankin, ou bien plus sobrement la voie de l'opium. Enfin, il existe aussi une intermédiaire entre les médecins et les nettoyeuses, qui se nomme archange ou voie du paradis.

La mafia possède cependant sa propre hiérarchie, en dépit de ces classifications selon les spécialisations de chacune.
  • La parraine, la plus haut placée. C’est elle qui s’occupe de diriger la mafia. Elle a l’entière responsabilité de son évolution, elle connaît donc absolument tout sur l’organisation, la vie de ses hommes, leurs tourments, tout. Elle peut s’occuper parfois du « sale boulot ».
  • La sous-boss (ou bras droit) qui prend bon nombre de décisions et possède presque autant de pouvoir que sa supérieure hiérarchique. Elle est souvent l'une des plus anciennes dans la mafia.
  • Les capitaines, elles dirigent directement les soldates. Elles ont du pouvoir mais pas autant que leurs supérieurs. Elles servent souvent à coordonner la communication entre les différentes ailes de la mafia.
  • Les soldates s’occupent du « sale boulot », ce sont des tueuses, vendeuses de drogue, racketeuses, proxénètes, … Par défaut et sauf spécifications dans la fiche, toutes les mafieuses commencent soldates.
« Modifié: 24 mai, 2016, 15:22:49 par Rose Noctalis »