Auteur Sujet: Contexte  (Lu 3474 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Lady Lyndis

  • - COMPTE PNJ. NE PAS MP. CONTACTEZ PLUTÔT LES ADMINISTRATRICES. -
  • PNJ(s)
  • Messages: 77
  • Maîtresse/esclave de: L'île toute entière
  • Sexe du perso: Femme
Contexte
« le: 27 février, 2015, 21:41:24 »
Dans les années 30, une femme connue dans le monde entier pour ses déboires et ses extravagances faisait une nouvelle fois parler d'elle. Lady Lyndis... Son nom est resté gravé dans l'Histoire comme celui de l'une des plus grandes utopistes. Elle fit scandale en rachetant une île au gouvernement floridien. Elle y fit construire, en près de 10 ans, une véritable ville. Beaucoup ne crurent pas à un tel projet, mais envers et contre tous, elle suivit son idée. Et c'est ainsi qu'YS vit le jour.

Cette île au large de la Floride était destinée à accueillir des femmes de tous pays et de toutes civilisations. Sauf que peu de femmes donnaient des nouvelles et peu à peu, année après année, cette île devint une simple légende. Mais des navires et des avions se perdaient néanmoins souvent dans cet endroit qui laissa lui aussi son nom dans l'Histoire : Le Triangle des Bermudes. Mystérieusement, tous les hommes d'équipage mourraient avant d'atteindre l'île, et quand bien même certains y arrivaient, ils étaient tués par les autorités... Seules les femmes étaient recueillies.
Mais les rêves ne durent jamais longtemps. Bien vite, l'utopie vira en dystopie. Après la mort de Lady Lyndis, l'esclavage se fit maître de l'île. Les femmes pauvres venues du Continent, ou celles n'ayant pas eu de chance durant la traversée, furent condamnées à être revendues comme esclaves sur un marché ; qu'elles l'aient voulu ou non. Certaines, plus belles et plus chanceuses, étaient rachetées par le club de striptease local et jouissaient ainsi d'une vie de femme presque libre, si l'on oubliait leur condition d'esclave. Mais sur l'île se développa aussi tout un réseau mafieux. Ces femmes, marquées d'un ouroboros tatoué quelque part sur le corps, eurent rapidement la main-mise sur de nombreux trafics, et arrivèrent même à récupérer les esclaves invendues pour nourrir leur marché noir d'esclaves. Bien sûr, dans ce joyeux capharnaüm, une secte de maîtresses sadiques conservatrices dirigée par une mystérieuse triade vit aussi le jour.

Bien que se tenant au courant de l'évolution du monde et des technologies, les dirigeantes de l'île veillèrent toujours à ce que celle-ci dispose de tout le confort technologique nécessaire. Des technologies diverses et variées, similaires à celles du Continent, furent importées afin que l'île, bien qu'autarcique, puisse rester indépendante. En effet, YS ne dépend et n'a jamais dépendu d'aucun gouvernement, hormis celui des femmes à sa tête. Pour pouvoir continuer à vivre, YS vit entièrement grâce à l'immense fortune de la défunte Lady Lyndis et des femmes riches ayant élu domicile sur l'île. Malgré tout, par sécurité, la lagune est une grande exportatrice de ressources médicales, comme des corps donnés à la science et des organes, ou encore des brevets déposés par les scientifiques de l'île ; sans compter que grâce à cette richesse, la lagune devint rapidement un petit paradis fiscal.
Cependant, nul homme ne put jamais poser un pied sur le doux sable de la plage de l'île... Car il se faisait immédiatement tuer par les autorités ; du moins, en théorie... Les rares survivants finissaient par mourir de faim, souvent rejetés par les habitantes. Malgré cela, certaines femmes nées hermaphrodites ou s'étant faites opérer dans ce sens ont su se faire une place dans la société. Néanmoins, elles sont très peu... Et leur particularité effraie autant qu'elle fascine.

Prêtes à poser un pied sur cette terre et à goûter aux joies d'une dystopie ?
« Modifié: 06 octobre, 2015, 14:08:43 par Rose Noctalis »